Ozkaya et Goulven, élèves de terminale, sur le stand de l’ITC de Trégueux. « Nous avons opté pour une formation en alternance. »

Ouest France

Ils étaient nombreux à se renseigner à l’ouverture du salon de l’enseignement supérieur, à Brézillet, hier matin. Pour eux, il offre une vitrine sur le monde du travail.

Reportage

Trouver une orientation

Éloïse, 16 ans, est en première S au lycée Saint-Joseph de Lamballe. Debout, elle échange avec les étudiants qui tiennent le stand de l’université Rennes 1. La filière sciences et technologies dispensée à la fac paraît l’intéresser. Éloïse aimerait travailler dans le milieu médical ou la recherche. « J’hésite encore un peu entre différents métiers, sourit-t-elle. Ce salon est très instructif. Je pense y trouver une orientation qui me permette de me projeter dans le futur après avoir passé le bac. »

Se documenter

Deux jeunes Guingampaises, élèves de première au lycée Pavie, scrutent les panneaux des différents espaces du salon. « Tiens regarde, journaliste, c’est ici », lance Fanny à Lucie. Celle-ci fonce vers le stand de l’IUT de Lannion. « Nous collectons des documents sur les métiers de la communication », assure Fanny en ouvrant un sac rempli de prospectus. « J’aimerai devenir publicitaire, souligne-t-elle, et ici j’ai récolté des infos auprès du MJM, une école d’arts appliqués de Rennes. »

Découvrir les métiers

Clément, 17 ans, étudie également à Pavie. Obligé de venir au salon avec sa classe, il admet y trouver certains attraits. Le jeune homme est féru de sports. Ça tombe bien. Il s’est renseigné auprès de l’Institut régional sports et santé de Rennes et a découvert son panel d’enseignements. « Dans deux ans, j’espère suivre une prépa en kinésithérapie et ostéopathie. L’enseignement à l’IRSS me paraît sérieux. »

Confirmer ses choix

Ozkaya et Goulven viennent du lycée Jules-Verne de Guingamp. En terminale bac pro, ils ont décidé de devenir commerciaux. « Je vais postuler pour préparer un BTS négociation relation clientèle à l’Institut technique de commercialisation de Trégueux. Je désire travailler dans le milieu bancaire à l’international, explique Ozkaya. Je vais devoir bien travailler mon anglais. » Quant à Goulven, il compte suivre un BTS commerce international au lycée Félix-Le Dantec de Lannion.

Sup’Armor, espace Brézillet. Vendredi 9 décembre, de 9 h 30 à 12 h et de 13 h à 17 h ; samedi 10 décembre, de 9 h à 13 h.

Jerom FOUQUET.